05.07 2017

Frédéric bonan - blog nouvel obs

Image Frédéric Bonan - Blog Nouvel Obs

Au nombre de ses missions, l’ingénieur d’affaires du groupe Altran a contribué à la relance de différentes sociétés. À côté, il apporte également son aide à la direction et au conseil d’administration des filiales en perte de vitesse. À ses débuts chez Altran, l’homme d’affaires a œuvré pour le développement construction d’un réseau important d'auditeurs aguerris. Tout au long de son cursus au sein du groupe Altran Technologies, FFrédéric Bonanenrichit ses compétences en marketing, en gestion, en tactique opérationnelle et en création de valeur. La promotion des affaires d’Altran ainsi que son introduction sur le secteur mondial du consulting en technologie ont été suivies par Frédéric Bonan qui était responsable du développement et du marketing.

Réalisations notables en faveur d'une boîte en phase d'expansion

La tactique de développement élaborée par le Directeur général d'Altran Frédéric Bonan comprend notamment la reprise progressive de plus de 250 PME à l’échelle mondiale ainsi que la création d'une formule créative de recrutement et de formation. S'étendant à l'époque sur une quinzaine de villes, les activités d'Altran commencent à s’étendre sur le plan local sur l’initiative du responsable du développement et du marketing. Tout au long de son cursus professionnel chez Altran Technologies, Frédéric Bonan contribue à la concrétisation de la stratégie de croissance du holding en enrichissant continuellement son équipe d'auditeurs et son réseau d'associés.

Les accomplissements du businessman au cours de son parcours professionnel

Le modèle d'entreprise encouragé par Frédéric Bonan permet au directeur de recruter, de prospecter et de gérer l'efficience de son centre de profits afin d'apporter concrètement son soutien au renforcement de l'entreprise. Altran se présente comme un vaste réseau de compagnies indépendantes grâce au modèle d'affaires novateur, qui se base surtout sur le partage des attributions, élaboré et exécuté par l’ancien CEO. Promu Chairman du cabinet Arthur D. Little en 2004 grâce à son expertise et son savoir-faire en matière de création de valeur, Frédéric Bonan a travaillé à la relance des activités de l'établissement. Chaque directeur est libre de rentabiliser un des « centres de profits », intégrés à l'enseigne membre et dont il s'avère être responsable, conformément au modèle économique innovant mis en place au sein d'Altran.

Au cours de son intervention pour redresser Lore, une succursale de l'entreprise Altran qui présentait de grands déficits, l’homme d’affaires a enrichi son réseau d'auditeurs. En vue d’accroître la productivité d’Altran et de ses associés, le responsable du développement et du marketing s’emploie au renforcement de son groupe de 300 consultants et managers, dès sa nomination. Pendant ses 9 ans d’exercice dans le secteur marketing au sein d’Altran, Frédéric Bonan s’est chargé de concevoir et de concrétiser les stratégies pour les collaborateurs de l'enseigne. Lors de la relance de la compagnie Altran, la direction des filiales du groupe était assurée par Frédéric Bonan, devenu manager puis Président Directeur Général de Lore, en plus d’être consultant.

Dirigé par Frédéric Bonan, I-Deal Development a entre autres aidé François Najar à rentabiliser ses activités. Le cabinet apporte ainsi un accompagnement professionnel dans différents domaines en raison de son efficacité. L'enseigne I-Deal Development a pour but d’assister les directeurs de petites et moyennes entreprises dans leur projet de développement. Sous l’égide de son PDG, il opère à la fois sur le plan de la stratégie opérationnelle et des affaires occasionnant un C.A conséquent. En tant qu’Advisory Board Member du groupe Quest, le dirigeant d’I-Deal Development use de ses capacités pour optimiser la stratégie d'expansion de l’enseigne à l’échelle internationale. Via I-Deal Development, Frédéric Bonan a accompagné plus d’une centaine de PME dans leur accroissement depuis 2005. Il leur propose toute l'assistance nécessaire pour générer des postes et pour fabriquer de la valeur (conseils stratégiques, recherche de capital, etc.).

Parcours du consultant durant ses premières années dans l'univers du travail

Entre son certificat de l’ENSMA et son master en commerce de l’ESSEC, le futur businessman a été vice-président de la CNJE en charge des activités d’exportations aux USA et en Asie. Frédéric Bonan acquiert un certificat d’ingénieur en matériaux à la fin de ses études à l'ENSMA. Fort de son savoir-faire dans le secteur, le jeune sortant de l’ESSEC devient cadre technico-commercial chez Altran Technologies. Sa mission est d'aider les petites et moyennes entreprises dans leur évolution.